Le protocole SNMP définit un concept d’interruptions (traps en anglais). Une fois défini, si un certain événement se produit, comme par exemple le dépassement d’un seuil, l’équipement enverra un paquet UDP sur le port 162 de la machine hébergeant l’agent de supervision.

Configuration/Utilisation des traps SNMP dans le dashboard de supervision**

Activer un agent en tant que receveur de traps

Afin d’activer la reception des traps sur un agent il faut suivre plusieurs étapes:

WINDOWS

  • Créer une clé de registre :

    • [64 bits] HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Wow6432Node\RG Systemes\RG Supervision\agent\options\snmptraps
    • [32 bits] HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\RG Systemes\RG Supervision\agent\options\snmptraps
  • A l’intérieur, créer une valeur chaîne (REG_SZ), la nommer « rule1 »

LINUX

  • Modifier le fichier dans :
    /var/lib/rgsupv/.config/RG Systemes/RG Supervision.conf
  • Dans le bloc [agent] sous options\ssl-ignore-errors-3rdparty=false ajouter options\snmptraps=

 Paramétrage

  • Si elle est vide, la règle acceptera toutes les traps de tous les équipements du réseau
  • Si vous voulez sécuriser la règle, ci-après la syntaxe applicable

    • Lui donner la valeur trap://public@X.X.X.X:162/all où :
    • trap:// désigne le « protocole »
    • public désigne la communauté écoutée par l’agent RG
    • @X.X.X.X désigne l’interface réseau de la machine « receiver » qui sera écoutée par l’agent RG
    • :162 désigne le port des traps SNMP (162 étant le port par défaut)
    • /all désigne la prise en charge des versions 1 et 2c de SNMP

Paramètrer l’envoi des traps sur les équipements réseaux

Sur l’équipement réseau (routeur, switch, baie, …), aller dans la configuration SNMP puis renseigner l’adresse IP de la machine où l’agent RG est configuré comme receveur de traps SNMP.

Attention, le pare-feu local de la machine doit accepter les connexions sur le port UDP/162.

Visualiser les informations collectées

Une fois l’élément réseau configurer pour envoyer les traps SNMP sur l’agent receveur, sélectionner l’agent sur le dashboard. Les traps apparaitront dans le menu « données » puis « évènements ».